par GY
Rubrique : Agenda

Notre journal de février est paru, avec des dessins que nous avait donnés l’ami Cabu.

Vous pouvez le commander à union.pacifiste@orange.fr ou par courrier à l’UPF

BP 40 196 - 75624 PARIS cedex 13

par ps
Rubrique : Ecouter/Voir

Samedi 14 février 2015 à 21 h 30

Soirée en chansons autour de 14/18

Avec Claudine Chevreau et Jacques Deljéhier

Au Kibélé

12 rue de l’Échiquier, 75010 PARIS, tel 01 48 24 57 74 - M° Bonne-Nouvelle

Restauration ou consommation + chapeau

(Affiche ci-dessous en document joint)

par ps
Rubrique : Ecouter/Voir

A ne pas manquer :

Les 14 et 15 février, Salon anticolonial
La Bellevilloise, 21 rue Boyer, 75020 Paris

L’Union pacifiste y tiendra un stand.

Dans le cadre des « Mardis pacifistes »
par ps
Rubrique : Ecouter/Voir

Dans le cadre des « Mardis pacifistes »

Avec Nathalie Solence et Claude Gaisne
L’union pacifiste vous invite

Mardi 17 février 2015 à 20 h 30

A Couleur d’Orange,
9 rue Barbès 93100 MONTREUIL,
M° Robespierre,
Entrée libre

« Les généraux décident alors de fusiller 4 caporaux pour l’exemple. »

« Blanche Maupas »
Film de Patrick Jamain, scénario d’Alain Moreau

« Blanche Maupas » dénonce l’aveuglement de l’état-major français pendant la grande guerre. Une œuvre exemplaire.

par ps
Rubrique : Pacifisme en action

Le ministre de la Défense de Corée du Sud a ordonné une « exécution administrative » le 31 janvier pour démolir le camp des manifestants opposés à la base navale nucléaire, implanté à côté de l’école primaire de Gangjeong (un « Larzac » situé sur l’île subtropicale de Jeju). En fait, la destruction de la précieuse côte de Gangjeong (classée trois fois au patrimoine mondial de l’humanité pour ses roches volcaniques uniques, ses eaux douces, sa flore et sa faune) par un énorme complexe de guerre américano-coréen, est retardée malgré l’importante mobilisation de forces de police. C’est pourquoi les mercenaires criminels et les employés du gouvernement font cette descente sur le village des militants pacifistes, qui sont au cœur d’un sit-in nonviolent, afin de raser leur campement dès l’aube.

Bien que les militants affrontent une oppression quotidienne face à la police et à l’armée de mer, c’est la troisième attaque majeure depuis que ce projet inutile est imposé brutalement depuis septembre 2011.

Les habitants de Gangjeong luttent depuis 2007 pour la paix, la justice, la souveraineté territoriale, les droits de l’homme et la protection de l’environnement.

Merci de continuer à les soutenir en envoyant une lettre sur le modèle ci-dessous au Président de la République (c/o SE Madame Lee Hye-min, Ambassadeur de Corée du Sud, 125, rue de Grenelle, 75007 Paris) !

Info Angie Zelter
http://cafe.daum.net/peacekj/49kU/2823

Monsieur le Président Park Geun-hye,

Je vous écris pour vous demander de stopper les agressions contre les militants pacifistes de Gangjeong, car je suis scandalisé d’apprendre que vous voulez faire raser leur camp, où ils n’exercent que leur droit fondamental à la protection de (...)

par ps
Rubrique : Culture

Karima Guenivet dans son livre de référence Violences sexuelles La nouvelle arme de guerre (Éditions Michalon, 18,29 €, dont le texte ci-dessous est adapté) précise que les femmes représentent 70 % des victimes civiles des derniers conflits, qu’elles constituent près de 80 % des réfugiés. D’après un document de l’ONU, 14 millions de femmes sont les cibles privilégiées de la violence sexuelle. Or, la guerre, la militarisation massive des sociétés et l’esprit de défense ne sont pas une fatalité. Leur sous-produit, le viol reste accepté par toutes les forces armées, puisque pratiqué à grande échelle. La stratégie de l’homme des casernes vise l’intimidation, l’humiliation, la souillure, la destruction du prétendu ennemi. Pour accroître la terreur, la femme est utilisée comme un champ de bataille : mutilation, viol, esclavage sexuel, grossesse forcée… Il s’agit là de véritables armes de guerre.

En 1993, la Bosnie, en 1994, le Rwanda, l’Algérie depuis le djihad, ont vu prospérer des camps de viols et d’enfantement. La matrice sert au repos du pénis-fusil ainsi qu’à la fécondation en empêchant tout avortement. Le viol est médiatisé de façon manichéenne pour mieux (...)

par ps
Rubrique : Agenda

Les samedis de mars 2015 - concerts à 17 h 30
En savoir plus : document joint ci-dessous

par ps
Rubrique : Agenda

Femmes libres en chansons

Lundi 9 mars 2015 à 20 h

(tarif : 21 euros)

Concert et émission de radio (Radio libertaire 89,4 FM)

Cette soirée, par la voix de plusieurs artistes, nous parle des amours, des violences subies et aussi des luttes des femmes. Amours joyeuses ou douloureuses, viol, prostitution, avortement, domination et, bien sûr, combats féministes, se déclineront en musique. Avec :

Les Chanteurs livreurs
Claire de lune
Francesca Solleville
Mamia Cherif
Nelly Pouget
Véronique Pestel
Les Voix rebelles
… et autres surprises

Vingtième Théâtre
7 rue des Platrières 75020 PARIS
(métro Ménilmontant)
Tél. 01 48 65 07 90

par ps
Rubrique : Agenda

Le 13 mars 2015 à 19h30

L’association Un tapis de poésie présente

Delphine Backer, poèmes de Blaga Dimitrova
Reza Hiwa, "Les oliviers dePalestine". Éd. du Troupadour

"C’est ça, la guerre ! N’oubliez jamais !"

Lecture mise en musique par Philippe Aglaé

Collectif d’auteurs anarchistes contre la guerre
Vigné d’Octon, Henri Guilbeaux, Gaston Couté, Victor Méric, Frantz Jourdain, Jean Grimod, Camille Fabre
avec : Roland Dupouy, Martine Lamy, N-N Rimlinger
Michel Robert, Vladia Nuyttens, Esther Tarente

La Maison des Associations, 3, place Anatole France, Pré-St-Gervais, Bus 48, 61, Métro : Hoche, Pré-St-Gervais

http://editionsdechamptin.over-blog.com - entrée libre

par ps
Rubrique : Culture

« Moi René Tardi, prisonnier de guerre au STALAG II B » Volume 2. Casterman. 2014. 25 €.

Vous pouvez y aller en toute confiance, ce volume est exactement égal au précédent.

Même façon de relater l’épopée de son père, même souci maladif de l’exactitude, même air faussement indifférent du père, même compassion systématique du fils, mêmes considérations profondément pacifistes sur les événements, même horreur de la guerre.

On ne change pas un Jacques Tardi.

Son astucieuse mise en scène de lui-même, encore pas né à l’époque, dans les jambes de son père en toutes situations, apporte le recul nécessaire à la perception pour le lecteur de la relativité des drames, joies, sentiments, émotions, attitudes. Jacques enfant, qui sait ce que nous (...)

Vendredi 6 mars, 19 heures, BFM de Limoges, et samedi 7 mars, 17 heures à L’Atelier, Royère de Vassivière (Creuse)
par ps
Rubrique : Agenda

Depuis plus de dix ans, Yves Le Car intervient généreusement dans des lieux alternatifs et associatifs, des écoles ou des maisons de retraite, à Avignon, Provence ou Île-de-France.

Pour la première fois à Limoges et sur le Plateau, il vient nous conter l’humour et l’amour.

Il joue (...)
















Actus

Quelques photos
au hasard

Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    30899 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    25543 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    72 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 27-05-2014
    avec 611 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    84 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    1 visiteur
  • Ce site compte : 8 Auteurs 31 rubriques 220 articles 1 commentaires 36 mots-clés 4 sites référencés
  • Dernier article paru :
    "Soirées poésie avec Yves Le Car"
    le 28 février 2015


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.43