Tremblement de terre imminent à Jeju
Article mis en ligne le 9 février 2015

par la webmestre
Imprimer logo imprimer

Le ministre de la Défense de Corée du Sud a ordonné une « exécution administrative » le 31 janvier pour démolir le camp des manifestants opposés à la base navale nucléaire, implanté à côté de l’école primaire de Gangjeong (un « Larzac » situé sur l’île subtropicale de Jeju). En fait, la destruction de la précieuse côte de Gangjeong (classée trois fois au patrimoine mondial de l’humanité pour ses roches volcaniques uniques, ses eaux douces, sa flore et sa faune) par un énorme complexe de guerre américano-coréen, est retardée malgré l’importante mobilisation de forces de police. C’est pourquoi les mercenaires criminels et les employés du gouvernement font cette descente sur le village des militants pacifistes, qui sont au cœur d’un sit-in nonviolent, afin de raser leur campement dès l’aube.

Bien que les militants affrontent une oppression quotidienne face à la police et à l’armée de mer, c’est la troisième attaque majeure depuis que ce projet inutile est imposé brutalement depuis septembre 2011.

Les habitants de Gangjeong luttent depuis 2007 pour la paix, la justice, la souveraineté territoriale, les droits de l’homme et la protection de l’environnement.

Merci de continuer à les soutenir en envoyant une lettre sur le modèle ci-dessous au Président de la République (c/o SE Madame Lee Hye-min, Ambassadeur de Corée du Sud, 125, rue de Grenelle, 75007 Paris) !

Info Angie Zelter
http://cafe.daum.net/peacekj/49kU/2823

Monsieur le Président Park Geun-hye,

Je vous écris pour vous demander de stopper les agressions contre les militants pacifistes de Gangjeong, car je suis scandalisé d’apprendre que vous voulez faire raser leur camp, où ils n’exercent que leur droit fondamental à la protection de leur village, de leurs terres et de la mer contre la militarisation.

Je sais d’après le Musée de la paix de Jeju et les archives historiques, qu’entre 1948 et 1949 près de 40 000 personnes ont été massacrées par l’armée sud-coréenne, à l’époque sous le contrôle du gouvernement militaire intérimaire des États-Unis. Lors de ces évènements tragiques, plus de 50 % des maisons ont été détruites, des forêts brûlées, ce qui a laissé un traumatisme profond aux survivants et réfugiés. Merci de ne pas répéter ce processus diabolique !

La planète se trouve à un point crucial de changements après les assassinats de nos amis dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo. Les vieilles habitudes de peur, de guerre et la course aux armements doivent cesser. La croissance industrielle et les productions militaires à tout prix sont en train de détruire notre planète et le dérèglement climatique en résulte. Pour survivre, conserver un semblant d’humanité nous devons permettre aux gens de vivre en paix. Le village de Gangjeong peut montrer cette voie exemplaire, produisant des fruits de qualité, alors que la catastrophe alimentaire serait imminente. Merci de ne pas détruire ces vergers en permettant à l’armée américaine de poursuivre son projet de base navale nucléaire, planifiée pour une guerre contre la Chine.

Le 31 janvier 2015, plus de 1 000 policiers avec l’aide de l’armée coréenne utilisaient la violence contre les pacifistes qui empêcheraient une prétendue construction de 3 000 logements à bas coûts pour les marins. Nous vous demandons avec tout le respect du à votre fonction d’arrêter ces agressions par la police et l’armée sur vos concitoyens du village de Gangjeong.

Vous vous êtes engagés sur une politique qui ne continuerait pas les dures répressions et bavures policières de votre prédécesseur, en proclamant votre intention de diriger la nation avec un consensus social, le respect des droits humains et de la justice. Nous vous demandons instamment de vous conformer à votre parole.
Nous vous remercions d’écouter votre voix intérieure, votre esprit humanitaire et d’entendre les mots de Martin Luther King Jr : « L’obscurité ne peut pas conduire hors de l’obscurité. Seule la lumière peut le faire. La haine ne peut pas conduire hors de la haine. Seul l’amour peut le faire. »

Veuillez croire, Monsieur le Président, à mes salutations intégralement pacifistes.

Actus



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33