Manuel pour des campagnes non-violentes
Article mis en ligne le 25 juillet 2017
dernière modification le 26 juillet 2017

par GY
Imprimer logo imprimer

Comment se servir de ce manuel

L’INTERNATIONALE des résistantes et résistants à la guerre (IRG) a produit ce manuel en tirant les leçons des expériences des groupes de militants de plusieurs pays et de différentes générations. Au cœur de chaque campagne non-violente se manifestent l’implication et la débrouillardise des adhérents investis et la qualité du message qui les motivent. Ce message peut secouer la résignation des gens et s’attirer des alliés.
L’une des notions centrales pour les campagnes non-violentes c’est l’émancipation « empowerment »,dans le sens de : comment vous-mêmes avez le pouvoir de faire en sorte que les choses se produisent, particulièrement si vous vous joignez à d’autres.
L’habileté à théâtraliser un problème est une des forces de la non-violence : elle tente de faire voir et agir. dans Les actions, parfois dramatiques, ont été préparées dans les groupes ou cellules de militants, dans les discussions, dans les sessions de formation, dans les réflexions sur les expériences passées, dans les projets planifiés, dans les expériences, dans les contacts. C’est pourquoi ce manuel est fondé sur ce que les groupes ont réalisé, et sur la manière dont ils l’ont fait. L’IRG n’essaie pas de présenter un modèle définitif, mais de suggérer des méthodes qui se sont révélées efficaces dans des contextes variés, et qui peuvent être adaptées à leurs propres situations par des militants non-violents créatifs.
Ainsi, cette première édition du manuel en français expose une sélection de données, qui sont disponibles plus largement auprès de l’IRG notamment sur son site Internet. C’est une combinaison de textes introduisant certains thèmes, d’expériences et d’exercices de groupes.
L’introduction souligne ce que signifie la non-violence ; l’importance de la formation ; les problèmes pour votre groupe ; et quelques brefs exemples de non-violence historique.
Le chapitre 3 aborde l’un des modes spécifiques d’oppression à l’intérieur de nos mouvements : le « genre ».
Au 4 sont mis en évidence les tâches et les outils pour organiser et faciliter les entraînements.
Le 5 décrit les campagnes et actions nonviolentes, incluant les programmes constructifs et le rôle des médias.
Le 6 offre des éléments spécifiques pour l’organisation efficace de toutes sortes de montages.
En 7 sont fournies des histoires et des stratégies venant de partout dans le monde.
D’un bout à l’autre de ce manuel sont montrés quelques avantages des actions non-violentes, illustrées d’exemples sur la façon dont ça fonctionne. Si vous n’êtes pas familiers des mots employés dans ce manuel, reportez-vous au glossaire (à la fin du livre).
Au chapitre 8 sont donnés des exemples d’exercices en commun pour agir dans les campagnes non-violente. En général, les exercices nécessitent quelqu’un pour en faciliter le déroulement. C’est-à-dire pour les présenter, expliquer que faire et comment, veiller à conserver le mouvement du processus, encourager les gens timides à s’exprimer et les extravertis à écouter, particulièrement lors de l’évaluation finale.
L’UPF espère que les lectrices et lecteurs prendront l’initiative de reprendre une partiede ce manuel, pour des actions de groupes. Si vous le faites, sentez-vous libres d’adapter ce qui est écrit pour que cela convienne à vos besoins.
En 9 sont procurés des conseils – et donc des encouragements ! –pour vous adapter à votre propre situation.

Pour en savoir plus : http://wri-irg.org/wiki.
N’hésitez pas à adresser vos messages à info@wri-irg.org pour enrichir le site Internet !

La brochure de 196 pages est disponible à l’adresse de l’UPF au prix de 10 euros l’unité, port compris, et de 50 euros les 10 exemplaires.

Photo de couverture : action devant la banque BBVA, Bilbao (Pays basque)

Actus



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33