Union pacifiste de France
Motion finale adoptée lors du congrès de Paris
Samedi 6 octobre 2018

Réunis en assemblée générale, les membres de l’Union pacifiste de France (UPF, section française de l’Internationale des résistant-e-s à la guerre) rappellent que le pacifisme se trouve partout : lui seul permet le jaillissement de la vie et la fin des comportements guerriers.
Comment existerait-il un futur sans armées, si avec l’IRG nous ne donnions pas à voir la construction de la paix, dans ce qu’il reste de plus beau au genre humain ?
Au regard de ses moyens, l’UPF-IRG développe de très nombreux projets autour du droit au refus de tuer, essentiel à notre survie : soutien aux objecteurs et objectrices de conscience persécutés dans leur pays, rejet du Service national universel (SNU), abolition de l’armée dite « de métier », éducation à la paix respectueuse de l’intégrité de l’enfant (campagne sur les jouets guerriers), lutte contre le « bourrage de crâne » commis par des médias va-t-en-guerre, fermeture des usines et salons d’armements, reconversion des profiteurs de guerre (marchands d’armes, généraux, politiciens…) en producteurs de biens socialement utiles, etc.

Depuis 2011, la guerre menée en Syrie a causé plus de 500 000 morts, dans l’indifférence de l’opinion internationale : c’est intolérable !
La tragique et violente occupation de territoires par les bandes fascistes de l’État d’Israël n’est-elle pas suicidaire ?
Le rejet de port en port de l’Aquarius, après avoir secouru en mer des migrants, prouve les dérives honteuses des États qui fabriquent un délit de solidarité contre les citoyens exerçant leur devoir de fraternité. L’exclusion de l’autre repose sur l’éducation à la guerre et le nationalisme qui ne veut pas retenir les leçons sanglantes du passé.

Faciliter la prise de conscience sur les institutions du crime organisé, permet de poser les fondations solides d’une société enfin libérée de l’insécurité, du terrorisme, du militarisme et des assassinats de masse, lourdement prémédités par le prétendu sacrifice « héroïque » des patriotes.
L’UPF mène donc une mission d’intérêt général et de salut public. Nous vous invitons à rejoindre l’Union Pacifiste !

À Paris, samedi 6 octobre 2018

Union pacifiste – BP 40196 – 75624 Paris cedex 13
www.unionpacifiste.org – union.pacifiste@orange.fr