Malalaï Joya : Au nom de mon peuple
Article mis en ligne le 6 octobre 2010
dernière modification le 5 novembre 2015
logo imprimer

L’UPF avait rencontré Malalaï Joya à Strasbourg, en avril 2009, lors de la conférence du contre-sommet de l’Otan. Matthis Chiroux, déserteur américain de la guerre d’Afghanistan, lui déclarait : « Je suis désolé pour la violence que mon armée a fait subir à votre peuple. Je veux demander pardon pour le rôle que j’ai joué dans cette occupation. »

Malalaï Joya lui répondait : « Merci mon cher frère. C’est votre gouvernement qui doit faire des excuses. Il vous trompe. »

Voici des éclaircissements sur la situation réelle en Afghanistan.

La suite ici (fichier pdf)


Actus

Ivry sur Seine

L’amie Nathalie Solence et son nouveau tour de chant, au Forum Léo (...)

Paris septembre 2018

Le Cabaret libertaire a rouvert pour les Samedis de la Chanson ! (...)

Les causeries mensuelles du CIRA

La prochaine causerie aura lieu le Samedi 15 septembre à 17 heures Una (...)

Réédition des œuvres complètes de Gaston Couté

Les Éditions libertaires rééditent les œuvres complètes de Gaston (...)

Forum Léo Ferré

Scène chanson et restaurant de qualité

De 18h à minuit.

Le Forum Léo (...)

Dans la même rubrique

Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.0.96