Poster un nouveau message
En réponse à :
Aux déserteurs inconnus

le vendredi 4 novembre 2005

Marius
Le brave poilu de 14 est une espèce en voie de disparition, même si, chaque année, le 11 Novembre nous fait ressortir quelques centenaires dont, plutôt que l’héroïsme (que tous ne revendiquent pas), il faut plutôt saluer la souffrance.
« On était comme abandonnés, on ne pensait plus », dit Marius, un Vauclusien qui n’avait pas choisi d’avoir vingt ans à ce moment-là, qui n’avait pas choisi de partir, mais « à vingt ans, on se monte facilement la tête. On (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actus



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33